L’estime de soi est selon moi la pierre angulaire du développement personnel. Si tu n’es pas encore tout à fait au point avec cette notion, je t’invite à lire l’article Qu’est-ce que l’estime de soi ?. Dans cet article j’explique ce qu’est l’estime de soi. Je détaille aussi ses composantes et caractéristiques et je présente nombre de problématiques quotidiennes qui y sont liées. Tu pourras donc y faire un premier point sur toi-même et recevoir quelques premiers conseils pour agir.
Maintenant, si tu es ici, c’est que tu veux (en connaissance des tenants et aboutissants) que ça change ! Et tu as bien raison : il est temps de passer concrètement à l’action !

Avant de commencer, sois bien conscient(e) que c’est un travail d’endurance, pas de sprint. Pour évoluer vers une version de toi plus sereine et apaisée, tu vas aussi devoir sortir de ta zone de confort. Et faire de nombreux efforts au quotidien. Encore et encore. Tu vas échouer, et t’en servir pour progresser. Puis tu vas continuer. Tu auras parfois l’impression de stagner, voire de régresser. Souviens-toi alors qu’évoluer peut prendre beaucoup de temps mais que les grands changements arrivent progressivement. Si bien qu’on commence rapidement à voir les premiers effets bénéfiques ! Souviens-toi aussi que dans tout apprentissage il y a des hauts (ça avance), des bas (ça n’avance pas vraiment) et des retours en arrière (ça recule).
C’est NORMAL alors pas de panique ni de découragement !

Gagner en estime de soi, quelles étapes ?

Les grandes lignes du travail de fond pour nourrir son estime de soi

  • Connaissance de soi : qui tu es. Quelles sont tes qualités et tes défauts. De quoi tu es capable : tes réussites et compétences, tes échecs et limites. Cerner tes blessures d’enfance. Connaître tes croyances limitantes et apprendre à les transformer en croyances ressources (une grosse étape !).
  • Acceptation de soi : plus de détails ici, en gros apprendre à t’accepter physiquement et « intellectuellement »
  • Amour de soi : entre autres surveiller ton discours intérieur pour y inclure plus de bienveillance. Arrêter la « machine à reproches », apprendre à prendre soin de toi,….

Tout au long du processus tu devras mettre en place des actions concrètes. Autrement dit appliquer de petits exercices quotidiens pour changer peu à peu ta perception de toi et de ton environnement. L’objectif est de te créer un nouveau mode de pensées, qui amènera à mieux canaliser ton mental et à une meilleure gestion des émotions.
Parmi ces exercices, il y a la méditation de pleine conscience, qui aide à améliorer l’acceptation et de façon plus générale l’estime de soi.

Chacun sa problématique

Ce travail global en amont sur toi-même doit s’accompagner d’un autre travail plus ciblé.
Le socle qui autorise des bases solides est mis en place ? Il te faut alors te concentrer sur la ou les problématique(s) que tu rencontres au quotidien. Et les mettre en lien avec ton travail global ci-dessus sur ta personnalité.
As-tu du mal à accepter les échec, peur de regard des autres, des difficultés à t’affirmer, du mal à gérer tes émotions ? Es-tu sujet(te) aux ruminations ? As-tu souvent (et très intensément) honte ? Tu l’auras compris, la liste est longue.
Par ici tu auras une liste plus exhaustive et les liens vers des pistes de solutions.

Se faire accompagner ou pas et par qui ?

Travailler en autonomie

🔹 Tu as quelques petits « soucis passagers » et pas trop intenses ? Peut-être qu’il te suffira de lire quelques articles voire des livres / livres numériques. D’entendre quelques podcasts / livres audio. De regarder quelques vidéo. D’écrire et (surtout !) d’appliquer les exercices et conseils au quotidien.
🔹 Si ça ne suffit pas, il y a de petites formations « basiques » comme celles de la plateforme Weelearn.

Se faire aider

Tu veux quelque chose de plus complet ? Avec un parcours guidé (quoi travailler, dans quel ordre, et comment), une communauté qui te soutiendra, des conseils personnalisés et des réponses à toutes tes questions ? Tu souhaites échanger quand tu veux et autant que tu le veux par messages ?

Pour un programme très complet sur l’hypersensibilité et la gestion des pensées et des émotions (qui passe par le travail sur l’estime de soi), alors tu auras des infos ici sur l’accompagnement que je propose. En plus des 3 points précédents (connaissance de soi, acceptation de soi et amour de soi) tu auras l’occasion de travailler en profondeur sur la gestion de tes émotions et ton rapport aux autres, incluant la communication.

Lire aussi : L’accompagnement Hypersensibilité et charge mentale

Séances live ou visio

🔹 Tu peux aller voir un psychiatre ou « médecin spécialiste des maladies mentales« . Contrairement à ce que certains peuvent encore penser de nos jours, la psychiatrie n’est pas réservée aux « fous ». Ça peut arriver à tout le monde (oui tout le monde !!!) d’avoir besoin de l’aide d’un professionnel de la santé mentale à un moment donné. Le psychiatre pourra notamment t’aider en cas de burn-out ou de dépression, mais pas que.

thérapeute estime de soi

🔹 Également, tu peux t’adresser à un psychologue ou « spécialiste de psychologie« . La psychologie étant, d’après le dictionnaire Larousse, la « discipline qui vise la connaissance des activités mentales et des comportements en fonction des conditions de l’environnement« . Contrairement à un psychiatre, il ne peut pas donner de médicament. Le champ d’expertise d’un psychologue est très grand (il a étudié et appliqué la psychologie pendant 5 ans). Il y a néanmoins de nombreuses spécialisations dans ce métier. Mais aussi de nombreuses approches selon les personnalités de chaque professionnel. Il est donc difficile de généraliser en disant exactement comment il vont pouvoir t’aider.

🔹 Enfin, un coach de vie t’accompagnera au quotidien et pas à pas dans ton évolution. À la manière d’un coach sportif qui accompagne dans le sport, le coach de vie spécialisé pour l’estime de soi t’accompagnera pour développer et muscler ton estime de toi-même. Chaque coach a son approche en fonction de sa thématique et surtout de sa personnalité.

Si tu ne sais pas trop à qui t’adresser tu peux toujours commencer par en parler à ton médecin 😊.

Parfois (notamment en cas de dépression) il est intéressant de combiner psychiatre (soigne la dépression) + psychologue / coach de vie / formation accompagnée (travail de fond qui prépare un terrain favorable pour éviter la « rechute »).


Quoi qu’il en soit le développement ou épanouissement personnel est le travail de toute une vie. Il ne dure pas seulement le temps d’un livre, d’une formation ou d’un suivi individualisé ou collectif. On apprend et on évolue tous les jours. Pour viser le mieux mais jamais le parfait (toujours bon de rappeler qu’il est inaccessible 😉).
Donc tous les outils auxquels tu auras accès en te formant (quelque soit ton choix parmi ceux ci-dessus) te serviront toute ta vie 💙.


Si cet article t’a plu, partage-le sur Pinterest ! Merci 😘

Il te suffit de passer ta souris au dessus de l’image et de cliquer sur le logo Pinterest 👍.

« Sharing is caring » 😉

Tu n’as pas pinterest ? Partage-le quand même où tu veux, tu as l’embarras du choix parmi les logos verts 😅.

  • 90
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.