Si tu as peur d’agir, car peur de l’échec, et que tu te dénigres souvent suite à un échec, c’est peut-être que tu manques d’estime de toi-même. Ainsi certaines personnes à faible estime d’elle-même vont préférer n’agir qu’à coup sûr, voire ne pas agir du tout (procrastination).

Voici donc 7 clés pour vaincre ta peur de l’échec !

🗝️ Il faut un début à tout

Souviens-toi lorsque tu as appris à marcher, tu n’as pas renoncé. Si tu ne t’en souviens pas, tes parents pourront en témoigner 😅. Pourtant au début ce n’est pas facile. Pareil pour le vélo (sauf peut-être pour quelques agiles enfants).
Sans parler de la conduite…..quelle galère pour moi au début de penser à mes pieds, mes mains et mon regard qui devait être partout à la fois. Pourtant avec la pratique c’est devenu plus facile, à mesure que les automatismes se développaient.

un voyage de mille lieues commence toujouts pas un premier pas. Lao tseu. Peur de l'échec.

Quelque soit le domaine, il faut bien commencer, et accepter qu’au début ce ne soit pas facile. Ensuite, c’est la répétition qui permet de consolider les apprentissages, quels qu’ils soient. Garder l’objectif en tête aide ensuite à ne pas renoncer.

nous sommes ce que nous répétons chaque jour. L 'excellence n'est alors plus un acte mais une habitude. Aristote - vaincre la peur de l'échec

🗝️ L’échec est inévitable si on a fait le choix de l’action

Il s’agit ici de démystifier l’échec : il est normal de se tromper ! C’est inévitable. Nous ne sommes pas parfaits, aucun de nous ne l’est. Donc forcément parfois, ou souvent, nous échouons.

peur de l'échec

Rappelez-vous également que tous ceux qui ont réussi, quelque soit le domaine, ont commencé par échouer. Même si nous en entendons beaucoup moins parler, toutes ces personnes ont trébuché avant d’atteindre le sommet. C’est justement parce que nous en entendons moins parler que nous avons trop souvent tendance à l’oublier. Et à ne voir que nos propres erreurs. Mais pour tout le monde, elles sont inéluctables !

Et elles sont nombreuses ces erreurs : sur le chemin du succès, les ratages sont plus nombreux que les réussites. Il est important de le garder à l’esprit, non pas pour nous empêcher de continuer à agir, mais pour nous aider à le faire plus paisiblement.

citation édison contre la peur de l'échec

D’ailleurs pour rebondir sur l’échec inévitable et les ampoules….😅.

🗝️ L’échec est une leçon

En partant du principe que l’échec nous enrichit et donc permet nos réussites futures, nous avons moins tendance à le craindre !

Cependant pour tirer bénéfice de l’échec, encore faut-il oser le regarder en face, l’accepter et se demander:

« qu’ai-je appris grâce à lui ?« .

Les « leçons des échecs » sont en effet indispensables pour apprendre et donc grandir et évoluer.
C. André appelle cela des allers-retours entre action et réflexion.
Ces allers-retours permettent notamment d’améliorer l’estime de soi. Ils sont indispensables car sinon nous sommes voués à répéter les mêmes erreurs encore et encore. Et là, pour le coup, l’échec perd tout son bénéfice…..et ne sert plus qu’à nous enquiquiner 😅. Tâchons de transformer les occasions de regretter en occasion d’apprendre !

🎯 L’objectif ultime ?

Se féliciter d’apprendre grâce à ses propres échecs 👍!

🗝️ La vie est une succession d’essais-erreurs

le succès c'est d'aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme. winston churchill - vaincre la peur de l'échec

On essaye. Si ça marche on garde, sinon on essaye autre chose. C’est comme ça pour tout (ou presque) et tout le temps. En voyant la vie ainsi, nous acceptons mieux les aléas de notre parcours. Ils sont normaux puisqu’ils font partie du processus « essais-erreurs ».
On accepte ces aléas car ils font partie de l’ajustement à notre entourage que nous devons effectuer tout au long de notre vie. S’appliquer à cet ajustement continuel pour faire de son mieux est une arme redoutable contre les regrets et la culpabilité.

🗝️ L’échec n’est pas fatal

Souvent nous imaginons les conséquences d’un échec comme étant bien plus dramatiques que ce qu’elles s’avèrent être par la suite. Quand bien même l’échec peut ne pas être forcément agréable, il ne nous tue pas (du moins en général). Donc, comme on le dit, il nous rend plus fort 😉!

Un échec peut même servir de levier lorsqu’il nous donne la force de nous surpasser par la suite. Il nous sert alors de carburant pour nous ressaisir et, fort de notre expérience, donner le meilleur de nous-même dans le futur.

🗝️ Il y a du gris entre le noir et le blanc !

Les issues possibles de l’action ne se limitent pas à triomphe ou catastrophe !

Art, Peinture À L'Huile, Bâtons De Fusain, peur de l'échec

Entre ces deux extrêmes, il y a quelques teintes de gris intermédiaires.
Un échec est en effet rarement radical.
Déjà parce qu’il nous apprend toujours quelque chose.
Ensuite parce que même si nous n’avons pas atteint notre but, nous pouvons néanmoins avoir réussi deux ou trois petites choses au passage.
Enfin si nous avons pris plaisir à la tâche, nous pouvons toujours nous accrocher à cette satisfaction.

🗝️ Nous ne sommes pas le centre du monde !

La honte suite à un échec vient généralement de la peur du regard des autres. Nous avons l’impression que tout le monde a remarqué notre « ratage » et nous juge. Ce qui accentue encore plus la honte de ne pas avoir été aussi performant que nous le souhaitions. Or les gens pensent avant tout à eux-mêmes. Certains peuvent ne pas remarquer notre échec. D’autres peuvent le remarquer mais ça ne les dérange / intéresse pas franchement.

Enfin pour ceux qui critiquent réellement : si c’est une critique constructive, essayer le plus possible de l’accepter et de s’en servir pour progresser. Sinon essayer de laisser de côté. Pas toujours facile, il est vrai. Si tu ressens souvent de la honte je t’invite à aller lire l’article : Le jugement à travers culpabilité, honte, colère et mépris.


Voilà pour mes 7 clés, j’espère qu’elles te parlent et pourront t’aider à ne plus avoir peur de l’échec en l’appréhendant différemment.
💡 Relis-les pour les garder en mémoire.
De toute façon quoi qu’il arrive je te conseille d’appliquer le dernier accord toltèque :

Faites toujours de votre mieux !

Ainsi tu ne peux ni regretter ni t’en vouloir d’avoir échoué. Juste te féliciter d’avoir appris de ton échec pour pouvoir progresser 👍.

La formation en ligne que je te conseille : rebondir face à l’échec

rebondir face à l'échec - vaincre la peur de l'échec

La formation Rebondir face à l’échec est assez rapide (1h31 sous forme de vidéos découpées en chapitres). Après quelques définitions comme la faute, l’erreur et certains biais cognitifs (qui entrent en compte dans la prise de décision), l’auteur nous rappelle que ce qui compte n’est pas la situation mais notre réaction face à elle. Après un échec, allons-nous nous arrêter ou continuer ?

L’auteur nous détaille ainsi la spirale négative des réactions suite à l’échec dans laquelle nous nous enfermons parfois et qui in fine nous paralysent face à l’action. Il nous explique également comment avoir au contraire une attitude constructive face à l’échec.
Enfin, il nous propose 4 leviers pour développer une meilleure perception de l’erreur.

Tout au long du cours l’auteur nous donne plein d’exemples (y compris lui-même) qui sont intéressants, marquants, et instructifs !

En cliquant sur le lien de la formation, tu auras accès à plus de détails sur la formation + un extrait vidéo pour te donner un aperçu 👍!


Si cet article sur la peur de l’échec t’a plu, partage-le sur Pinterest ! Merci 😘

Il te suffit de passer ta souris au dessus de l’image et de cliquer sur le logo Pinterest 👍.

« Sharing is caring » 😉

Tu n’as pas pinterest ? Partage-le quand même où tu veux, tu as l’embarras du choix parmi les logos verts 😅.

  • 13
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.