Depuis la fin des années 2000 (source) de plus en plus de gens s’intéressent à la gratitude. Et pour cause : dire merci et savoir être reconnaissant, non seulement aux autres mais à soi-même et à la vie que nous avons, apporte de nombreux bénéfices. Nous en avions vu quelques-uns dans cet article. Nous allons maintenant approfondir la notion de gratitude, bien au-delà de la simple forme de politesse ou du devoir sociétal qu’on lui connaît traditionnellement. Plusieurs études ont en effet montré la corrélation entre la gratitude et l’augmentation de bien-être. Non seulement pour l’individu, mais pour toutes les personnes impliquées (source).

Merci, Vos Commentaires, Lettres, Carte De Voeux, gratitude

La gratitude est une plénitude de cœur qui vous déplace de la limitation et de la peur vers l’expansion et l’amour.

Deepak Chopra

Cultiver l’abondance

La gratitude consiste à être sincèrement et profondément reconnaissant. Pour ce que l’on possède ou ce à quoi on a accès. Elle encourage à faire la liste de toutes les choses positives de notre vie. Non seulement elle encourage donc les émotions positives, mais elle invite également à moins se concentrer sur ses manques que sur les richesses de notre vie. Ne rien considérer comme acquis est une de mes devises. Rien n’est un dû !

Par exemple : je n’ai peut-être pas le dernier téléphone à la mode, ni de maison, ni un corps de rêve, ni un compte en banque à 6 chiffres. Mais j’ai un mari et une famille extra, je progresse chaque jour et la vie m’offre des occasions confortables et inconfortables pour grandir, je vis dans un appartement qui a tout le confort que nous connaissons bien en occident, je suis en bonne santé, je me régale chaque jour de bons petits plats que je peux me payer et cuisiner, etc….

Se concentrer sur ce que l’on a. Puis ressentir à quel point on est reconnaissant pour ce qu’on a. Tout simplement. Pour aider à décupler le sentiment de gratitude envers un élément on peut penser à combien la vie serait plus compliquée / moins agréable si nous ne l’avions pas. S’imaginer qu’on nous l’enlève. Ensuite on est encore plus heureux de le retrouver que la première fois qu’on l’a eu. Parce qu’on se rend un peu plus compte de ce que ça fait de le perdre.

Et toi ? Pour qui / quoi as-tu de la gratitude dans ta vie ?

Tulipes, Fleurs, Abondance De Fleurs, Lit, Coloré, abondance, gratitude

Finalement on se rend alors compte qu’on est riche. Riche de toutes nos relations (tout ce qu’elles nous ont apporté et continuent de le faire), toutes nos possessions, notre vie intérieure, nos belles progressions dans la vie, etc…. Plus on se concentre sur ce qu’on a, et plus on a l’impression d’en avoir beaucoup.

Lutter contre la comparaison

Comparaison avec les autres ou son « soi futur ».

Souvent on s’imagine que l’on a peu. Comparé à telle ou telle célébrité ou personnalité sur les réseaux sociaux qui montrent leurs magnifiques photos ou personne de son propre entourage. Bien moins qu’eux. Mais ce n’est qu’une question de perception. Nous ne connaissons pas la vie des autres. Simplement la façade qu’ils veulent bien nous montrer. Qui dit qu’ils se sentent rassasiés par tout ce qu’ils ont ? Parce qu’en soi on peut toujours avoir plus, quelque soit le niveau où on en est actuellement.
Si je ne suis pas satisfaite aujourd’hui parce que je pourrais avoir plus, alors qui dit que je serai satisfaite lorsque j’aurai plus ? Parce que même en ayant plus, je pourrai encore en désirer plus ! C’est sans fin.

Escalier, Spirale, Monochrome, L'Architecture

Par exemple : je veux absolument une maison avec un jardin. Je me dis que quand j’aurai cela je serai satisfaite parce que j’aurai un bien meilleur confort de vie. Mais une fois dans ma maison il me faudra sûrement un bon BBQ, un four à pain, de meilleurs transats, etc… Pour me sentir vraiment bien. Une fois que j’aurai tout cela eh bien franchement ça ira mieux !
Mais maintenant que j’ai un grand salon il me faut un grand écran de TV. Pour le moment je ne profite pas assez avec ce « petit » écran. Je sens que c’est « incomplet ». Or pour profiter je dois me sentir « complète ». Et ainsi de suite….

Route, Ciel, Désert, Paysage, Nature, gratitude

Alors je ne dis pas non plus qu’il faut renoncer à améliorer son confort. Juste ne pas compter sur ces améliorations pour être vraiment bien. Ne pas mettre sur pause notre sentiment de plénitude et de gratitude en attendant ces « upgrades ».
🍀 Ne pas laisser ces possessions ou ces évolutions décider de notre satisfaction.

Une clé du bonheur ?

En s’habituant à être plus reconnaissant pour ce qu’on a que frustré ou envieux de ce que l’on n’a pas, on devient plus heureux, moins déprimés, moins stressés et plus satisfaits de sa vie et de ses relations sociales. Source.

Parce qu’on est moins concentré sur nos soucis et ce qui « ne va pas » comme on aimerait. Muscler notre capacité de gratitude nous permet aussi d’élargir notre champ attentionnel. Au delà de nos « soucis ». Donc de pouvoir relativiser et changer de perspective. Chose qui est très difficile à faire pour les personnes déprimées.

Coeur, Feuilles, Corde, Rosée, Noeud, Bois, Plantes

Il ne s’agit pas non plus d’éprouver de la gratitude uniquement pour le positif et les événements confortables de notre vie. Lorsqu’un événement désagréable / inconfortable se produit, on peut se lamenter sur le fait que ça ne se passe pas comme on aimerait. On peut également chercher en quoi cet événement nous aide à évoluer / progresser.
En quoi cet événement nous fait grandir ?
Finalement on peut être reconnaissant qu’il ait lieu car il nous permet de devenir meilleur. C’est valable pour les événements passés comme futurs.

🍀 Voir ton passé comme un outil de transformation qui te permet d’être là où tu en es aujourd’hui (à lire ce blog de développement personnel pour évoluer) te permettra de faire la paix avec lui. C’est tellement soulageant de voir à quel point les événements se sont merveilleusement bien enchaînés pour nous amener ce que nous avons aujourd’hui (domaines pro et perso, expériences, connaissances, compétences, relations, etc…). Plutôt que de regretter ce qui aurait pu être ou ce que nous aurions pu faire « mieux« .

🍀 Pareil pour le futur. Si une situation te stresse ou t’angoisse car tu as peur de galérer, de ne pas être à la hauteur ou autre, alors tu peux te dire que la situation sera parfaite pour te faire grandir. Même si elle est difficile à vivre. Surtout si elle est difficile à vivre ! On redoute moins l’expérience quand on sait qu’on y gagnera quoi qu’il arrive. Ça aide aussi à pratiquer la non-attente.
À condition bien sûr de chercher les leçons de l’action….

Pour ce qui est des relations sociales, je te laisse avec Christophe André (ça faisait un moment, il fallait bien que je remette une vidéo de lui 😅).


Finalement la gratitude aide – entre autres – à limiter frustration, déception, jalousie, regret, tristesse, stress, peur, rancune, etc…
Elle les remplace par plénitude, satisfaction, impression d’abondance, paix, joie, sérénité, reconnaissance, soulagement, enthousiasme, motivation, etc…
Bilan plutôt encourageant non ? 😉

Idée de lecture

J’aime beaucoup cette édition. Ce livre te permettra d’approfondir les notions abordées dans cet article.

Si cet article sur la gratitude t’a plu, partage-le sur Pinterest ! Merci 😘

Il te suffit de passer ta souris au dessus de l’image et de cliquer sur le logo Pinterest 👍.

« Sharing is caring » 😉

Tu n’as pas pinterest ? Partage-le quand même où tu veux, tu as l’embarras du choix parmi les logos verts 😅. Merci 🙏!

  • 45
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.