Tout d’abord je tiens à préciser quelque chose : pour moi le développement personnel n’a pas vocation à te faire devenir « quelqu’un d’autre ». Tu es déjà assez tel que tu es. Tu ne travailles pas sur toi pour devenir une belle personne (tu en es déjà une !) mais simplement pour devenir plus serein, plus confiant, plus audacieux, plus indifférent aux regards et aux jugements, etc… autrement dit pour améliorer ta qualité de vie et donc vivre plus heureux !

Tu ne cherches pas à te débarrasser de tes démons parce qu’ils sont « honteux » mais parce qu’ils te pourrissent la vie en te sabotant et t’empêchant de vivre sereinement au milieu des autres. On peut donc voir le développement personnel comme une éclosion à long terme pour se libérer de toutes les prisons mentales qui enferment dans des émotions négatives à longueur de journée.

Voici maintenant 6 règles d’or pour que ton éclosion soit la plus agréable et bénéfique possible.

Comprendre le passé ne suffit pas à changer le présent

Le présent psychologique n’est pas dominé seulement par le passé, il l’est aussi par le présent. En effet si l’on ne fait pas les bons efforts au quotidien, on restera la proie du « pilote automatique » mis en place dans notre enfance (notamment à travers toute une série de croyances limitantes) ou le jouet des influences sociales.

Lire aussi : comment mes croyances limitantes me font-elles souffrir ?

Parce qu’on a beau savoir « pourquoi on est comme ça » (d’où ça vient, quel événement passé m’a amené là où j’en suis aujourd’hui), tant qu’on ne met pas en place des actions concrètes pour changer, on restera « comme ça ». Et on continuera de souffrir. Que faire alors pour moins souffrir ? Travailler son état d’esprit et son estime de soi. Nous reviendrons sur l’estime de soi plus loin dans l’article.

« Le passé est le passé, par définition ; c’est contre son fantôme que nous nous battons. Mais nous nous battons toujours au présent. »

Christophe André

Quelques exemples d’articles pour travailler l’état d’esprit (mindset):

etc….

Il ne suffit pas de comprendre, il faut aussi agir et pratiquer

Rien ne changera en nous tant que nous n’aurons pas pratiqué et testé dans la réalité les préceptes de changement. Il faut agir pour changer ; et plus précisément procéder à d’incessants allers-retours entre action et réflexion. Autrement dit pratiquer l’action intelligente, celle où on réfléchit après l’action pour faire mieux la fois suivante.

NB: la lecture est plus de l’ordre de la réflexion que de l’action !

Notre cerveau est conçu pour l’action, avant de l’être pour la pensée. Nous n’aurons donc rien compris en profondeur, et surtout rien changé, tant que nous n’aurons pas transposé les fruits de nos réflexions en actions, et répété la démarche des dizaines de fois. C’est en effet la répétition qui va ancrer les apprentissages, quels qu’ils soient. Et comme dirait David Lefrançois, « rien ne résiste à la répétition« .

Développement personnel : apprentissage plus que révélation

Les déclics et prises de conscience sont nécessaires mais non suffisants au changement. On peut apprendre à changer. Le changement psychique se produit moins par prise de conscience soudaine / révélation de souvenirs effacés du passé / déclic que par apprentissage.

Le développement personnel c’est un peu comme la musique : il faut suivre les cours et répéter quotidiennement avec persévérance dans une forme d’obstination patiente. L’objectif est alors de comprendre d’où viennent nos limitations et nos erreurs de pilotage, et surtout de travailler à remplacer les habitudes limitantes par de nouvelles habitudes ressources.

En gros apprendre à se relever encore et encore à chaque fois que l’on tombe. Ou, un peu comme un marin, tâcher du mieux que l’on peut de garder le cap et de le retrouver dès qu’on s’en est éloigné.

Lire aussi : 7 clés pour vaincre la peur de l’échec

Changer, ce n’est pas compliqué

Ainsi le changement psychologique est une course de fond et non un sprint. Comme j’aime le dire « le développement personnel, c’est l’affaire de toute une vie ! ». Le changement se fait par étapes, parfois minuscules, parfois spectaculaires. Surtout ne pas se décourager : les retours en arrière sont normaux dans tous les apprentissages. Et puis chaque petit pas est un grand succès à célébrer !

C’est pourquoi le travail sur soi nécessite de la régularité et de la continuité, afin que les efforts deviennent des automatismes. En effet seule la pratique régulière va transformer ces efforts délibérés en automatismes moins coûteux en énergie psychique. Ce qui paraissaît jusque là insurmontable devient alors progressivement une habitude quotidienne.

Lire aussi : 11 citations coup de boost détaillées (pour se motiver au quotidien)

Se créer une ambiance psychologique propice au changement sur la durée

Le développement personnel est un travail passionnant et rapidement fructueux : les premiers résultats arrivent rapidement si bien que normalement on doit ressentir assez tôt les bénéfices de ses efforts. Ce qui est très rassurant, gratifiant et encourageant !

Néanmoins pour que ces efforts tiennent sur la durée, il est essentiel de bien se traiter: ne pas se réprimander en cas d’échec, ni culpabiliser. Autrement dit être tolérant envers ses difficultés. Il faut en effet apprendre le respect de soi qui passe par l’acceptation de soi.

Lire aussi : l’acceptation de soi et du monde

Ne pas se brimer (ni culpabiliser), donc, si par moments on se voit reculer et revenir à nos vieux démons, sous l’effet de la fatigue, de la répétition des problèmes, de la confrontation à une situation qui nous laisse particulièrement démunis, ou tout simplement d’une certaine négligence. Ça veut juste dire qu’on est en cours d’apprentissage, et qu’il faut prendre soin de soi avec beaucoup de bienveillance.

Peut-on se « débarrasser » des problèmes d’estime de soi ?

Nourrir l’estime de soi, c’est la rendre plus haute, plus stable et robuste. Pour faire en sorte qu’elle n’altère pas la qualité de vie, qu’elle n’empêche pas de mener une existence normale et agréable.

Parce qu’une estime de soi trop basse et instable amène à de nombreux comportement qui clairement ont tendance à gâcher la vie (la sienne et celle de son entourage !).

Voici un listing (non exhaustif) des manifestations d’une mauvaise estime de soi :

Tu te reconnais dans certains de ces comportements ? Alors c’est que tu as besoin de développer ton estime de toi-même pour te construire une « base » solide face aux aléas de l’existence.

Tu trouveras de quoi commencer ce travail dans mes articles :

Et si tu veux aller plus loin je peux t’accompagner dans ce processus dans le cadre de mon programme Eclosion : détails du programme.

Si cet article sur le développement personnel t’a plu, partage-le sur ton réseau social préféré ! Merci 😘

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.