Définition et caractéristiques du flow

Tu peux ressentir un état de « flow » lorsque tu te consacres simplement et intensément à ce que tu es en train de faire. Les caractéristiques de cet état sont les suivantes :

  • une grande concentration
  • la perte de conscience de soi (on oublie momentanément ses préoccupations,ruminations, doutes, craintes, angoisses, etc….)
  • le temps passe très vite (ou au contraire très lentement)
  • une sensation de contrôle de soi et de son environnement
  • un sentiment de satisfaction, de gratification et d’enrichissement.

L’état de flow est tout à fait compatible avec des actes très simples de la vie quotidienne.
Les activités propices au flow sont appelées activités autotéliques. Ce sont toutes les activités que nous pratiquons en l’absence d’autre but que le plaisir de les faire (voir les exemples plus loin). Autrement dit le plaisir de faire est plus intense que le plaisir éventuel d’arriver au but ou de réussir. Ces activités provoquent un plaisir intense et un sentiment de plénitude et en les pratiquant on ne pense plus à soi (le flow n’est pas lié à l’ego, ce qui le rend d’autant plus intéressant). Ce sont également des activités fortement propices à l’inspiration et à la créativité.

Lire aussi : Comment trouver l’inspiration ?

En tant qu’état de conscience « modifiée », l’état de flow se rapproche de l’auto-hypnose ainsi que de la méditation.

Quoi qu’il en soit une activité qui procure cette sensation de flow n’est ni trop facile ni trop difficile. Du moins par rapport aux compétences de la personne qui pratique l’activité.

Quelles alternatives au flow ?

Mihaly Csikszentmihalyi a publié dans les années 90 un graphique expliquant le lien entre la qualité d’une expérience et les notions de « défi » et de « compétence ». Dans ce graphe on distingue 9 états psychologiques qui sont : le flow, la maîtrise, l’ennui, le détachement, l’indifférence, l’inquiétude, l’anxiété, l’excitation et un état neutre. Ces états sont atteints selon le niveau de difficulté de l’activité et de compétence de la personne pour cette activité précise.

graphe de Mihaly Csikszentmihalyi sur le flow

La pression liée à l’atteinte de l’objectif, ou la pollution par d’autres pensées et d’autres émotions, sont des exemples d’éléments qui peuvent empêcher cet état de flow pendant une activité (en provoquant inquiétude voire anxiété).
Mais après tout, même avec un niveau de compétences insuffisant, tu peux toujours apprécier et surtout en profiter pour apprendre. Par contre pour cela, encore faut-il être dans un état d’esprit propice à l’apprentissage.
Si tu as du mal avec la peur de l’échec, je te conseille cet article.

Quelles activités y sont propices ?

Les activités qui font « flower » dépendent de chacun. Pour certains ce sera classer, ranger, peindre, chanter, jouer d’un instrument de musique (non pour être admiré ou en vue d’un concert, mais pour le simple plaisir de produire de l’harmonie), faire du sport, marcher dans la nature (non pour aller quelque part mais pour le plaisir de marcher, qui rejoint d’ailleurs la marche en pleine conscience), faire l’amour, cuisiner, lire, jardiner (non pour manger ce qu’on va récolter, mais parce qu’on aime s’activer dans son jardin), tricoter, coudre, bricoler, etc….

Ou encore écrire un article 😅 : en ce moment précis je suis complètement « à fond dedans ». Je ne pense à rien d’autres qu’aux idées qui me viennent pour le compléter et l’améliorer. Je me sens bien, apaisée, sereine, satisfaite. J’arrive à en oublier que je suis sur le chemin d’un boulot qui ne me convient plus, dans des transports qui m’épuisent, tellement je suis absorbée dans ma tâche.

Sinon une activité que j’affectionne tout particulièrement : dessiner avec des stylos et stylos-feutres. Je joue avec les couleurs. J’oublie le temps. Je prends plaisir à ce jeu visuel, dont voici quelques résultats :

Mes sources d’inspiration

Parce que je tiens à rendre à César ce qui est à César….voici mes sources d’inspiration 😉.

imparfaits libres et heureux christophe andré - le flow

Encore et toujours le fameux livre Imparfaits, libres et heureux de C. André. Je vous avais prévenus qu’il reviendrait souvent 😅 !
En même temps il est fantastique….du moins tel est mon avis.

devenir zen pour les nuls - le flow

Le livre Devenir zen pour les nus.Tout un chapitre très intéressant sur le flow. Un format qui ressemble un peu à la BD, des dessins rigolo et beaucoup d’humour. Je me régale à le relire de temps en temps.

Le site devenir-zen.fr.


Si cet article t’a plu, partage-le sur Pinterest ! Merci 😘

« Sharing is caring » 😉

Il te suffit de passer ta souris au dessus de l’image et de cliquer sur le logo Pinterest 👍.

Tu n’as pas pinterest ? Partage-le quand même où tu veux, tu as l’embarras du choix parmi les logos verts 😅.

  • 69
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.