Tu te sens enfermé(e) dans une cage de négativité qui te ronge de l’intérieur ? Saches que tu peux remettre de la lumière dans tes journées ! Alors bien sûr du négatif, réel ou apparent, il y en aura toujours. Et même le plus grand optimiste ultra positif du monde ne saurait le « chasser » sous peine de se mentir à lui-même. Bon et puis ce serait peut-être dangereux aussi, le « négatif » ayant parfois son utilité. Utile, oui, mais attention quand même à ne pas lui laisser trop de place sous peine de s’empêcher à être heureux. L’idée étant de ne pas s’y sentir enfermé(e)…

C’est une question d’entraînement !

Grâce à des actions quotidiennes, telles que noter ce qu’il se passe de positif dans sa journée, on change petit à petit son état d’esprit vers plus de positivité. Ah le pouvoir de la répétition ! Sur le moment ça peut paraître insuffisant voire ridicule de noter comme ça des choses parfois bénignes. N’empêche, en faisant ça tous les jours on habitue son esprit à « voir aussi le positif« . Et vient le temps où on n’a plus besoin de l’écrire. On remarque automatiquement, non seulement le négatif, mais également le positif.

Lire aussi : L’écriture thérapeutique pour limiter les ruminations et développer confiance et positivité

Pratiquer donc, mais aussi s’inspirer de personnes dont leur propre état d’esprit les booste au lieu de les enfermer. Bénéficier du rayonnement de ces personnes qui ont la capacité d’illuminer nos journées par leurs paroles, leurs idées, leur regard, leur attitude. Ces personnes peuvent être des proches ou bien des auteurs de livres, de vidéos, de podcasts, de blogs. S’imprégner de leur état d’esprit pour modifier peu à peu sa propre vision de la vie.

On lime ainsi petit à petit les barreaux de la prison mentale jusqu’à pouvoir en sortir et voir le soleil. D’ailleurs en même temps qu’on lime, on se rapproche du bord de la cellule et on commence à le voir, le soleil 😉.

Alors, prêt(e) à commencer à limer ?

Ce n’est pas une honte !

Juste une habitude. Attention à ne pas te flageller, te dénigrer ni te culpabiliser parce que tu penses être « trop négatif » ou « trop négative ». Ça ne ferait que rajouter une couche de « tristitude », de complainte et saboter encore plus ton moral. Sans parler des dégâts pour ton estime de toi-même. Au contraire, félicite-toi d’en avoir pris conscience ! Et donc de pouvoir maintenant faire en sorte de changer ton état d’esprit. Si jamais tes proches te reproches de « trop râler » et/ou broyer du noir, tu peux leur dire que tu essaies de changer mais que ça ne se fera pas du jour au lendemain. Et dis-toi bien qu’on a tous nos petits défauts, alors parle-toi comme tu parlerais à ton meilleur ami. Tu as le droit d’être patient(e) avec toi-même et bienveillant(e) !

Dans le cas où tu n’arriverais vraiment pas à voir du positif dans ta vie, la cause peut être chimique dans ton cerveau. Lire aussi : comment reconnaître la dépression ?

Si broyer du noir est une habitude limitante qui a tendance à te pourrir la vie, alors souviens-toi que ce n’est qu’une « mauvaise habitude », pas une tare. Souviens-toi également que comme toutes les habitudes ça se change ! À condition d’en avoir vraiment envie (tu en as marre de ces émotions négatives et de ce sombre rayonnement sur ton entourage) et d’être prêt(e) à lâcher l’ancienne habitude limitante (ça demande des efforts cf partie précédente) pour se tourner vers la nouvelle habitude ressource.

Lire aussi : 3 étapes pur changer ses habitudes

Parce que les barreaux de la cage (négativisme ou n’importe quelle autre habitude limitante) font semblant de protéger et encouragent à éviter de prendre ses responsabilités. Qui ne s’est jamais caché derrière l’apparente négativité d’une personne, de la société, du monde ou autre pour justifier ses actes ?

Prêt(e) à lâcher l’apparent confort de la négativité ?

C’est une question d’équilibre !

Le « problème » de beaucoup de personnes (et ça m’arrive aussi parfois !) c’est qu’elles concentrent spontanément leur attention sur le négatif. C’est humain, ça nous marque plus et ça reste en nous. Le soucis c’est quand on est tellement focalisé sur le négatif qu’on en vient à oublier le positif. On ne lui accorde pas suffisamment d’attention, donc on a l’impression qu’il est absent. Or en soi être négatif n’a rien de « mal ». Simplement les pensées négatives amènent à des émotions désagréables (souvent appelées « négatives »). Donc elles ne participent pas vraiment au bien-être de tout un chacun….d’autant plus qu’elles n’encouragent pas non plus les gens à rester à nos côtés.

Lire aussi : Comment gérer ses émotions ?

Ainsi l’idée est juste, pour résumer, d’équilibrer le négatif avec du positif. Voir ce qui ne va pas ok. L’idée n’est pas non plus de faire l’autruche ! Mais voir AUSSI ce qui va. Ce qui s’est bien passé. Voir l’apprentissage dans l’échec. Ou la tournure positive d’un événement d’apparence négative en premier lieu. Etc…. D’autant plus que souvent il y a bien plus de positif qu’on ne veut bien le remarquer au premier abord.

Prêt(e) à équilibrer ta vie ?

Quand tu sens que le négatif t’envahit trop, que tu commences à trop râler par exemple, je t’invite à chercher quelque chose de positif dans ta journée. Et à ne pas t’arrêter de chercher tant que tu n’as pas trouvé. Si tu n’es pas trop « exigent(e) » et que tu prends du recul sur tout ce que tu considères habituellement comme acquis dans ton quotidien, alors je suis sûre que tu trouveras.


Alors oui ça paraît simple, dit comme ça. Et non, ça ne l’est pas. Comme toute transformation de développement personnel il faut du temps et des efforts. Mais en étant soutenu(e), accompagné(e), guidé(e), aidé(e), et en se laissant le temps, en apprenant à être patient(e) et bienveillant(e) avec soi , on y arrive..

✨ On peut changer son état d’esprit, donc sa vision du monde (et de soi) donc sa vie !!! ✨

👉 Sur une échelle de positivité où 0 = toujours négatif, 10 = toujours positif et 5 = équilibre entre les deux. Tu es à combien ?
Écris ton chiffre en commentaire de cet article ! (approximativement, on n’est pas à une vache près 😉 )

Et bien sûr si ta négativité te gâche vraiment ton quotidien et que tu veux que ça change, n’hésite pas à m’écrire pour que je puisse te donner des clés adaptées à ta situation.

Idées de lecture

Tu en trouveras tout plein dans la bibliothèque virtuelle que j’ai créé sur ce blog ! Rubrique « zen et positif« .

Si cet article sur la négativité t’a plu, partage-le sur Pinterest ! Merci 😘

Il te suffit de passer ta souris au dessus de l’image et de cliquer sur le logo Pinterest.

« Sharing is caring »

Tu n’as pas pinterest ? Partage-le quand même où tu veux, tu as l’embarras du choix parmi les logos verts 😉. MERCI 🙏!

  • 43
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.