Cet article fait suite à celui-ci : Comment savoir si je suis hypersensible ?
Être hypersensible, ce n’est pas tous les jours facile. Certains en souffrent beaucoup. L’objectif du développement personnel (comme des thérapies) ne va pas être de réprimer l’hypersensibilité mais, au contraire, de permettre à la personne hypersensible de vivre plus sereinement avec son « excès » de ressentis. De l’aider à l’assumer aussi. Enfin de trouver des occupations mettant en valeur ce qui a pu lui sembler une source de problèmes, autrement dit voir les « avantages » de son hypersensibilité. Et les mettre à profit.

💦 Se connaître et s’accepter

Je t’invite en premier lieu à prendre quelques minutes pour répondre à ces questions :

Qui es-tu ? Quelles sont tes qualités ? Tes défauts ? Quelle est la place de ton hypersensibilité dans tout cela ?

Célèbre tes qualités avec fierté. Ce n’est pas de la prétention que de reconnaître les aspects positifs de sa personnalité (tant que tu ne vas pas les crier continuellement sur tous les toits 😅). Tu peux t’appuyer chaque jour sur tes forces pour embellir ta vie et celle de tes proches. Proches à qui tu apportes déjà sûrement beaucoup s’en forcément t’en rendre compte !

Pour ce qui est de tes défauts ou traits de personnalité qui te plaisent moins, il va te falloir les accepter. C’est une condition nécessaire au changement, comme le dit Christophe André. Ensuite si tu veux changer, tu le peux. Mais ça demande du temps et des efforts. Se plaindre n’aide pas à améliorer la situation. Ce qu’il faut c’est répéter encore et encore des actions concrètes jusqu’à obtenir les résultats que tu souhaites.

Par exemple : Tu as des difficultés à vivre sereinement les relations sociales : tu te trouves trop ceci ou pas assez cela par rapport aux autres, les échanges en viennent à te « faire peur » car tu crains de te retrouver (encore!) dans une posture désagréable, etc….
L’objectif va donc être d’abord de l’accepter. Puis, petit à petit, sortir de ta zone de confort et, avec des stratégies adaptées, développer de nouvelles compétences dans le domaine. Pour cela n’hésite pas à aller faire un tour dans la section « relation aux autres » du blog.

💦 Surveiller son discours intérieur

« Parle toi comme tu parlerais à ton meilleur ami« . Sois doux(ce) avec toi-même. Plus compréhensif(ve). Plus patient(e). Comme dirait David Lefrançois « traite-toi en première classe« . Tu es unique. Tu as une valeur inestimable. « fais de toi ta priorité« .
Surveille particulièrement les « c’est pas vrai, je suis nul(le)/stupide/débile/autre » et chasse-les petit à petit de ton vocabulaire.

En te dénigrant constamment au moindre faux pas, tu intègres intérieurement que tu as moins de valeur que les autres. Ce qui n’est absolument pas le cas.
De plus, avec ton hypersensibilité, tu dois quotidiennement gérer ton sentiment de décalage avec la plupart des autres personnes. Ce sentiment d’être un/une « extraterrestre », de « ne pas être normal(e) » peut ainsi en rajouter une couche à ta culpabilisation et à ton auto-dénigrement.
Plus que quiconque tu dois donc être particulièrement vigilent(e) à la manière dont tu te parles à toi-même.

Essaie d’être le plus bienveillant possible lorsque tu te parles à toi-même.

💦 L’écriture thérapeutique

Écrire tes difficultés, tes doutes, tes craintes, la difficulté des choix à faire. Écrire les émotions qui te traversent (sans filtre) et laisser sortir la complexité et la richesse de ta vie intérieure. Mais aussi tes joies, tes réussites et fiertés (pour augmenter l’estime de soi), le positif de ta vie (pour augmenter ta positivité). À savoir que des pensées à dominante positives amènent des émotions à dominante positives. Donc c’est tout bénef 😉. Tu peux également écrire chaque jour la gratitude que tu éprouves envers ton entourage ou toi-même. L’écriture aide également à combattre les ruminations qui sont si longues et douloureuses pour beaucoup de personnes hypersensibles.

📌 Si tu veux en savoir plus, je t’invite à lire l’article : L’écriture thérapeutique.

C’est en tout cas une activité idéale à pratiquer dans les moments solitaires de calme et de tranquillité. Ces moments dont les personnes hypersensibles ont particulièrement besoin pour se ressourcer et se recentrer puisque leur système nerveux est continuellement stimulé.

💦 Une activité pour calmer son mental et s’épanouir

Trouver une activité qui fait « flower » ( 📌 voir l’article « Le Flow« ) et te permet de relâcher la pression, te détendre et prendre du recul sur les événements. Une activité dans laquelle tu te sens bien, que tu fais avec plaisir et qui t’amène éventuellement à oublier le temps (et à t’oublier toi-même). Qui laisse aussi s’exprimer ton élan artistique et ta sensibilité. Enfin qui te permet de te retrouver seul(e) avec toi-même pour recharger les « batteries émotionnelles ». Pour te ressourcer après les innombrables assauts de stimuli que tu ressens en permanence.
Par exemple : la lecture (livre positif et inspirant par exemple), la peinture, la musique, le jardinage, la poterie, le dessin, les origami, les promenades dans la nature etc….
Cette activité a vocation à te permettre d’exprimer ta sensibilité (refouler ce genre de choses n’est jamais bon à long terme) et de la voir de façon positive et bénéfique. Du moins ne pas oublier son aspect positif.

De manière générale il s’agira d’étendre cette vision positive de ton hypersensibilité à tout ton quotidien : te concentrer plutôt sur ce qu’elle t’aide à réaliser ou simplement à vivre plutôt que les désagréments qu’elle apporte.

💦 Relâcher la pression et la surcharge émotionnelle

Lorsque tu es en sur-stimulation (pensées, émotions, soucis, etc…), je t’invite à te trouver « ton truc » pour faire redescendre la pression.
Si tu en as la possibilité tu peux écrire (voir plus haut) ou écouter de la musique ou faire du sport (très efficace!). Peut-être qu’une chanson t’apaise particulièrement ?

Dans les cas où tu ne peux ni écrire, ni écouter de la musique, ni faire du sport, tu peux pratiquer la respiration lente et profonde. Par exemple à force de pratiquer la cohérence cardiaque avec l’application gratuite (📌 voir l’article La cohérence cardiaque, une arme puissante contre le stress), tu peux imaginer mentalement la bille (ça aide pour le timing) qui monte et inspirer puis la « voir descendre » et expirer.
Il y a aussi le « box breathing » ou la respiration en « carré » : inspirer (5 sec), tenir (5 sec), expirer (5 sec) et tenir (5 sec). Cycle à répéter une dizaine de fois et tu verras que tu te sentiras bien mieux.

Tu peux aussi te réciter des affirmations positives qui te « font du bien ». Tu trouveras plein d’exemples d’affirmations positives sur ce site. C’est utile notamment pour transformer une pensée stressante en « quelque chose de plus positif ».

  • Je te conseille d’en sélectionner qui résonnent particulièrement en toi.
  • Puis de faire la liste des situations dans lesquelles tu te sens débordé(e). y a-t-il des « situations types » qui ressortent ?
  • Essaie ensuite d’associer les affirmations aux situations les plus adaptées.
  • Enfin répète-toi le plus possibles ces affirmations (tu peux les écrire sur un post-it à coller dans ta salle de bain ou sur ta table de nuit, ou les enregistrer en audio dans ton téléphone, etc…) de manière à pouvoir les faire revenir de plus en plus facilement dans les situations difficiles.

Alors bien sûr la liste des méthodes pour accepter et sublimer son hypersensibilité n’est pas exhaustive. Mais déjà tu as de quoi travailler pour faire de petits pas quotidiens dans la direction de ton choix 😉.

🔷🔷🔷

Si tu sens que tu n’y arrives pas seul(e), alors sens-toi libre de réserver un appel clarté avec moi pour faire le point sur ta situation et voir si et comment je peux t’aider.

Si cet article sur l’hypersensibilité t’a plu, partage-le sur Pinterest ! Merci 😘

Il te suffit de passer ta souris au dessus de l’image et de cliquer sur le logo Pinterest 👍.

« Sharing is caring » 😉

Tu n’as pas pinterest ? Partage-le quand même où tu veux, tu as l’embarras du choix parmi les logos verts 😅.

MERCI !

  • 119
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.