Personnellement je vois l’abondance comme un concept qui précède la gratitude. Je m’explique. Le dictionnaire Larousse la définit comme une « grande quantité de quelque chose » ou encore l' »aisance procurée par des ressources importantes ». Mais alors faut-il acquérir plus pour être dans l’abondance ? Pas forcément ! Comme souvent c’est une question d’état d’esprit. Certaines personnes ont « beaucoup » de possessions mais sont toujours en train de courir avec la suivante tandis que d’autres, qui en ont bien moins, se sentent moins « en manque » de tout ce qu’elles n’ont pas. Bon bien sûr entre les deux (et autour) il y a toute une palette de situations diverses et variées.

Mais alors que faire ? 🤔

Se concentrer sur ce qu’on a, …

Je dirais commencer par réaliser tout ce qu’on a et qu’on pourrait ne pas avoir. Et réaliser à quel point la vie serait moins confortable, ou pratique, ou fun, sans tout ça. Ça peut être par exemple : des relations, des objets, du confort (électricité, eau courante etc que certains sur cette planète n’ont toujours pas…) des connaissances / compétences, la santé, du temps pour… (même si ça nous semble insuffisant), de l’argent pour…, etc… Ça ne vient pas forcément de suite alors l’idée est de ceuser un peu. Plus la liste est longue, mieux c’est. Parce que plus tu te sentiras dans l’abondance.

L’idée jointe consiste à se concentrer sur ce qu’on a plutôt que ce que l’on a pas. Parce que ça donne aussi la sensation d’en avoir plus. L’objectif n’étant bien sûr pas d’en avoir « le plus possible ». Plutôt de remplacer la sensation de manque par celle de l’abondance. Or l’abondance vient avec la quantité, encore faut-il ouvrir les yeux sur la quantité déjà présente dans sa propre vie. Histoire de se sentir rassasié(e) (mais pas trop !) comme après un bon repas.

abondance frigo

Exemple : Personnellement j’avais tendance à raisonner « de travers » avec mon frigo. Je voyais surtout tout ce que je n’avais plus et minimisais ce qu’il restait. Du coup je me précipitais très vite aux courses. Si bien que certains restes finissaient par se perdre. Peu à peu j’ai pris sur moi pour attendre un peu plus avant de faire les courses. Finalement à chaque fois j’ai redécouvert les ressources insoupçonnées de mon frigo presque vide ! Maintenant lorsque je veux aller faire les courses je me demande plus sérieusement : est-ce vraiment nécessaire aujourd’hui ? Bon alors bien sûr parfois c’est une question d’emploi du temps, on fait ce qu’on peut…mais l’idée est là.

Il vaut alors clairement mieux porter son attention sur ce que l’on a, ce qui fonctionne, ce qui évolue / progresse, etc… plutôt que sur ce qu’on aimerait faire mais qu’on ne peut pas, qu’on aimerait avoir mais qu’on n’a pas, qu’on aimerait être mais qu’on n’est pas, etc…

Exemple : après tout même si je n’ai pas une maison à moi, ni le dernier smartphone à la mode (on en est bien loin !), ni un corps de rêve, ni un business à 6 chiffres (ou plus), j’ai de très belles relations dans ma vie, un logement cocooning pour vivre, je mange à ma faim et je peux me faire plaisir, je travaille régulièrement sur mon développement personnel si bien que je progresse (là aussi, plutôt se dire en quoi je peux progresser encore d’avantage plutôt que qu’est-ce qu’il me manque ?), il y a un joli petit parc près de chez moi où je me sens bien ….

… ce qu’on doit aux autres …

abondance de relations

De même tu as sûrement reçu beaucoup d’amour dans ta vie. Peut-être pas toujours de la façon dont tu aurais aimé. Beaucoup de gens ont du t’aider, d’une manière ou d’une autre. À leur façon, avec leur carte du monde (croyances, préjugés, valeurs, connaissances, compétences, estime d’eux -mêmes, etc…). Il y a les personnes que tu connais personnellement, que tu as côtoyées ou que tu côtoies encore. Mais aussi les personnalités que tu « suis » (lis, regardes, écoutes) parce qu’elles t’inspirent. Il y a aussi toutes ces personnes qui par leur passion, leur métier, leurs talents, ont participé au confort et à la technologie dont nous bénéficions aujourd’hui. Et il y en a beaucoup !

… et en être reconnaissant !

Une fois qu’on a (re)réalisé tout ce qu’on a, il s’agit d’en ressentir profondément et sincèrement de la gratitude. Être reconnaissant(e) pour tout ce qui fait déjà partie de nos vies. Lutter contre la vilaine tentation de s’y habituer, de le considérer comme acquis. S’en réjouir autant que possible et aussi souvent que possible.


Pourquoi tout ce laius me diras-tu ? Du blabla que disent les gens qui en ont moins pour ne pas montrer qu’ils envient ceux qui en ont plus ? Ou tout simplement pour se consoler ?

Et si c’était simplement une philosophie de vie ?
Un état d’esprit qui nous permet d’avancer et participe à notre bonheur ?

Si tu es focus sur ce que tu n’as pas, tu le seras toute ta vie. Peu importe ce que tu parviens à accomplir et à posséder. Tu regarderas toujours ce qu’il te manque. Car soyons honnêtes on peut toujours avoir plus.

Le bonheur, c’est de continuer à désirer ce que l’on possède. 

Saint-Augustin

Si l’on n’est jamais vraiment satisfait de ce que l’on a. Si on se dit perpétuellement « ça ira mieux quand….« . Eh bien pourra-t-on être heureux un jour ? Parce qu’à chaque pallier franchi, un autre attendra inéluctablement. Et le pire c’est qu’à chaque fois on est persuadé que le prochain pallier « est le bon » !
Mais ce qu’on ne sait pas, ce qu’on ne voit pas, ce sont toutes les parties cachées de ce futur nouveau pallier. Ces « inconvénients » que l’on n’avait pas anticipés. Parce qu’on ne se rendait pas compte de tout ce qu’implique cette évolution.

Bon après bien sûr le plus important, quoi qu’il arrive, c’est de faire de ton mieux. Ça commence par garder à l’esprit tous ces précieux concepts pour essayer de les appliquer autant que possible. Pour moi l’essentiel est d’être dans l’apprentissage, le progrès, l’évolution. Pour cela il faut pratiquer. C’est ce que je propose dans mon accompagnement pour aider les personnes très sensibles à gagner en richesse, puissance et liberté intérieures.

Idée de lecture

Si cet article sur l’abondance t’a plu, partage-le sur Pinterest ! Merci 😘

Il te suffit de passer ta souris au dessus de l’image et de cliquer sur le logo Pinterest 👍.

« Sharing is caring » 😉

Tu n’as pas pinterest ? Partage-le quand même où tu veux, tu as l’embarras du choix parmi les logos verts 😅. Merci 🙏!

  • 38
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.