Les bénéfices du rire

Humour. Chatouillement. Transmission d’une personne à l’autre. Stress ou fatigue (rire nerveux). Consommation d’alcool ou de drogues (rire pour pas grand chose). Etc….. Qu’elle qu’en soit la cause, le rire nous fait du bien. Franchement rire un bon coup devant un bon sketch bien comique ou alors pour dédramatiser une situation vraiment merd****, n’est-ce pas libérateur ?

Célébration, Personnes, Jeune Fille, Club, Festival, rire

Plus que libérateur, le rire « permettrait, selon son intensité, d’augmenter fortement le taux de sérotonine et de dopamine. De telle sorte qu’il aurait un effet antidépresseur immédiat » 🙏 ! Gratitude pour le rire qui permet, l’espace d’un instant, de lâcher prise sur nos soucis si soucis il y a. Comme une douce parenthèse enchantée et salvatrice au milieu du tourbillon émotionnel et mental. Excellent outil de pleine conscience, le rire permet donc de ramener son attention au présent, à ce qu’il se passe ici et maintenant.

Sérotonine ? Dopamine ? La parenthèse biologique

La sérotonine, assez connue, est un neurotransmetteur que l’on retrouve dans le système nerveux et dans le tube digestif. Elle est impliquée dans la gestion des humeurs. Mais aussi associée à l’état de bonheur lorsqu’elle est à un taux équilibré. La sérotonine a pour effet de pousser à réduire la prise de risque. Elle a donc un effet opposé à la dopamine, autre neurotransmetteur du système nerveux. Puisque cette dernière, de son côté, favorise la prise de risque. (C’est le précurseur de l’adrénaline). Du coup vous pouvez rire, les deux s’équilibrent.

Je vous rassure la dopamine ne fait pas que ça ! Elle joue aussi un rôle important dans la motivation. Et dans le système de récompense / renforcement (via la sensation de plaisir) des comportements bénéfiques pour le corps. Comme par exemple celui de manger un aliment sain. Ou certains plaisirs abstraits comme écouter de la musique.

Bien que minoritaires dans le cerveau, la sérotonine et la dopamine jouent un rôle essentiel dans le comportement des personnes.

hormone du rire

D’ailleurs la sérotonine est aussi impliquée dans la régulation du cycle circadien (évoqué dans l’article sur le sommeil). Elle intervient notamment dans divers processus tels que la digestion. Vu qu’elle se trouve entre autres dans le tube digestif, pas de surprise 😅. Ou encore la régulation du stress, de l’anxiété, des phobies et de la dépression. Raison pour laquelle les antidépresseur vont agir sur ce neurotransmetteur, notamment pour soigner anxiétés sévères et dépression. Bien sûr avec une thérapie appropriée 😉. Le médicament servant généralement d’aide pour que la thérapie puisse se dérouler le plus efficacement possible. Mais revenons-en à nos moutons !

Moralité du rire

Personnellement ce que j’en retiens c’est qu’on a tout intérêt à rire.
Parce que:

1) ça facilite la digestion
2) c’est bon pour le moral (+ bonheur, humeur, stress et compagnie)
3) ça aide à se motiver et à prendre soin de soi ! 😎

L’avantage c’est que, comme évoqué au dessus, les causes du rire sont nombreuses. Bon allez-y molo sur l’alcool et les drogues hein quand même 😅. Par contre après une bonne journée de travail bien fatiguante, rire de tes « boulettes » (dues à la fatigue) te fera le plus grand bien ! Ça permet de mettre de la distance / relativiser / dédramatiser / déstresser. Et de passer un moment agréable avec effet antidépresseur naturel. En plus pratiquer l’autodérision (pas dénigrement hein ) est excellent pour l’estime de soi 😉. Que demande le peuple !

Smile, Homme, Travailleur, Vertical, Rire, Heureux

Bon et puis si vraiment ça vient pas tu peux toujours demander à quelqu’un de te chatouiller !

💡 NB: pour la petite histoire du rire communicatif, il s’agirait d’un phénomène d’empathie, faisant intervenir certains neurones du cerveau. Notamment les neurones impliqués dans la contraction des muscles zygomatiques. Ces neurones s’activeraient alors même que nous ne sommes pas dans une humeur particulièrement risible, par simple observation. « L’être humain serait en quelque sorte précâblé pour le rire. » N’est ce pas merveilleux ? 😅

Source.

Sourire, ça suffit ?

Le fait de sourire déclencherait des émotions agréables, et ce encore plus si nous pensons à une situation agréable. Faire un grand sourire qui plisse les yeux va d’ailleurs diminuer les hormones de l’anxiété. Le sourire est donc une arme à retenir contre le stress. À faire entre 30 sec et 1 min si possible. Effet garanti !

Fais le test : quelque soit ton état actuel, fais un grand sourire. Tiens-le entre 10 et 30 de secondes.
Que remarques-tu ?

En cas de stress, de coup de mou, de baisse de moral, d’émotion désagréable (colère, frustration, tristesse, peur, etc….) essaie de sourire. Si le coeur n’y est pas, contente-toi de l’action physique et mécanique du geste « sourire » avec ton visage. Je ne te garantis pas un effet magique mais un tout petit peu d’aide fait généralement grand bien. Personnellement quand je tiens le sourire suffisamment longtemps ça me donne même envie de rire.

Et toi ? N’hésite pas à partager ton ressenti en commentaire 👇.

citation sourire abbe pierre

En plus sourire a des effets positifs sur toi-même mais aussi sur les autres 😉. Du coup pourquoi pas offrir gratuitement des sourires ? Ça fait toujours du bien !

En vivant aux USA, j’ai remarqué que les personnes sourient souvent plus facilement dans la rue qu’en France. Quel plaisir !

Source.

Si cet article sur le rire t’a plu, partage-le sur Pinterest ! Merci 😘

Il te suffit de passer ta souris au dessus de l’image et de cliquer sur le logo Pinterest 👍.

« Sharing is caring » 😉

Tu n’as pas pinterest ? Partage-le quand même où tu veux, tu as l’embarras du choix parmi les logos verts 😅. Merci 🙏!

  • 31
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.