Acceptation de soi

L’acceptation est un préalable indispensable à l’estime de soi. Dans l’article Qu’est-ce que l’estime de soi et comment l’améliorer ?, nous avons vu qu’il est nécessaire de s’accepter inconditionnellement pour pouvoir s’aimer et donc s’estimer. Et que l’amour de soi est une des 3 composantes de l’estime de soi.

« L’acceptation de soi n’est pas seulement un concept. C’est une manière d’être, qu’on ne peut donc acquérir qu’au travers d’une pratique répétée. » Christophe André

Pourquoi s’accepter ?

S’accepter pour s’aimer

Il n’est pas nécessaire d’être sans défaut pour avoir une bonne estime de soi, autrement dit pour s’aimer et se respecter.
Déjà parce qu’il y a certaines choses en nous que nous ne pourrons pas changer, ou qui vont mettre du temps à changer. Et que de toute façon pour changer sereinement il faut commencer par s’accepter.
Ensuite parce qu’il est impossible d’être parfait. Tu as donc le droit de dire « je ne sais pas », « je n’y connais rien », « désolé, je n’y arrive pas », « je n’ai rien compris », « c’est vrai, ce comportement est parfois un peu absurde ou ridicule », etc…. Et surtout n’attends pas dêtre parfait(e) pour t’aimer (ou te donner le droit d’être aimé(e) !), car sinon tu risques de passer ta vie à attendre.

acceptation de soi avec ses défauts

Je crois que je vais d’ailleurs faire de « C’est okay » mon nouveau crédo.

« C’est okay d’être maladroite (au sens propre comme figuré), de changer d’avis après réflexion, de décevoir, d’échouer, d’en savoir moins qu’une personne dans une conversation, d’être parfois égoïste ou jalouse, de ne pas faire tout ce que j’avais prévu, de ne pas être tous les jours aussi productive que j’aimerais, de me vexer et/ou de me fâcher de temps en temps etc… »
Qu’est-ce que ça fait du bien! Tu devrais essayer 😉.

Et puis avouons-le, certains défauts font un peu « notre charme » et peuvent devenir risibles si nous arrivons à les prendre avec suffisamment de légèreté 😉.

S’accepter pour changer

Les personnes à haute estime d’elle-même ont aussi des défauts, des doutes et vivent des échecs, mais elles les acceptent ! Commencer par s’accepter permet ensuite de changer dans le calme et la bienveillance envers soi.
Tout comme pour se soigner il faut se reconnaître malade, pour évoluer il faut se reconnaître et s’accepter imparfait. Pas se culpabiliser ni se dénigrer, juste se reconnaître imparfait. De là il s’agit ensuite de poser des actions lucides et concrètes pour s’améliorer 🎯!

S’accepter pour calmer les émotions désagréables

Si on essaye de réprimer ses pensées intrusives (par exemple suite à un échec) cela va provoquer beaucoup de stress. À l’inverse accepter qu’à ce moment là on a ces pensées facilite l’apparition d’un meilleur confort émotionnel. Ainsi l’acceptation ne diminue pas le nombre de pensées intrusives mais leur impact émotionnel.

Comment accepter échecs et critiques ?

Pour accepter les échecs et les critiques (ainsi que toutes nos imperfections), il est nécessaire:

  • d’avoir une bonne image globale de soi
    ————————
  • de changer sa vision de l’échec (voir article Les bénéfices de l’action juste et sereine sans peur de l’échec)
    ➡️ ne pas profiter d’un échec pour dénigrer toute sa personne (« je suis nul »), plutôt se dire « à ce moment là précis je manquais de telles connaissances et/ou compétences » (qui d’ailleurs viennent avec l’expérience !), et se demander « qu’ai-je appris grâce à cet échec ?« 
    ————————-
  • d’accepter que les gens aient le droit de nous dire des choses qui nous déplaisent, même si, sur le moment, ça nous semble exagéré ou injuste. Peut-être qu’ensuite (avec moins d’émotion et plus de réflexion) nous nous rendrons compte que la remarque était constructive ? Ou pas ….
    ➡️ En tout cas accepter permet de ne pas se sentir remis en question par la remarque de l’autre. De cette façon, les critiques marquent moins, donc on les oublie. Finalement on a l’impression qu’il y en a moins. On est ainsi plus détendu.
    ————————-
  • de se rappeler ensuite que les critiques constructives ou feedbacks nous aident à évoluer et que nous pouvons (et devons!) ne pas nous laisser impacter (remettre en question par) les critiques non constructives
    ➡️ face aux critiques fondées, d’essayer le plus possible de reconnaître ses torts, sans besoin excessif de se justifier ou de nier ; puis s’en servir pour progresser
    ————————-
  • quand aux jugements, se rappeler qu’ils en disent plus sur l’émetteur (ses besoins insatisfaits) que sur le destinataire (voir les articles La Communication NonViolente et Comment se libérer du regard des autres).

Et si nous voyions nos fragilités comme le moteur de notre apprentissage, donc de notre progression, vers la meilleure version de nous-même 🐛🦋?

Pour finir rappelons-nous que nous ne pouvons donner aux autres que ce que nous avons déjà en nous. S’accepter soi-même, avec ses failles et ses imperfections, facilite l’acceptation de l’autre. Et par suite cela permet des relations plus bienveillantes et sereines avec nos proches (et nous-même !).

qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers marc aurèle
voir l’article correspondant à cette citation

Acceptation du monde qui nous entoure

S’accepter dans son imperfection amène à accepter les autres. La tolérance envers soi-même mène à la tolérance envers les autres et donc à des relations plus apaisées.

De plus, accepter ce qui nous arrive c’est reconnaître que ce n’est pas nous qui décidons comment sont les choses en ce moment. Le but n’est pas de se résigner, se soumettre, abandonner ni approuver. Le but est, après avoir accepté, d’agir avec plus de sérénité, de force et de lucidité.
C’est aussi valable pour nos propres imperfections d’ailleurs 😅.

Chaque jour nous pouvons donc exercer notre compétence « acceptation ». Un excellent moyen de réduire le stress, d’être plus serein et d’agir plus efficacement. En effet cela permet notamment d’éviter de gaspiller son énergie à se plaindre voir s’énerver sur ce sur quoi nous n’avons pas prise. Après tout comme le disait Marc Aurèle :

Ainsi beaucoup d’entre nous devrions nous rappeler quotidiennement qu’il est vain de lutter contre la réalité. Rappelons-nous aussi de lutter contre ce vilain réflexe qui consiste à vouloir changer la réalité lorsqu’elle nous dérange ou à être triste ou énervé lorsque nous réalisons que nous ne pouvons la changer. Par contre puisque la réalité est souvent une question de perception, nous pouvons autant que possible concentrer notre attention sur le positif et chercher à éprouver un maximum de gratitude dans notre quotidien.

En plus, ça marche dans les deux sens 👍 !

acceptation de soi et du monde

Exemples d’acceptation au quotidien

🔶 Tu as affaire à un retard de transports en commun. Vaut-il mieux passer ton temps et ton énergie à t’énerver ou à chercher une solution ?

De manière générale, il vaut d’ailleurs mieux penser SOLUTIONS que penser PROBLÈME .

🔶 Tu es face à quelqu’un qui n’a pas le même avis que toi, tu peux :

  • soit te laisser aller à ressentir toute une palette d’émotions fortement désagréables (colère, indignation, frustration etc…) qui peuvent potentiellement mener au conflit
  • soit accepter que la personne n’ait pas le même avis que toi (après tout elle a le droit!), même si tu n’es pas d’accord.

Cette dernière stratégie permet d’abord d’éviter d’aggraver ton état émotionnel. Elle t’autorise également à te libérer de la charge mentale pour poser des questions à l’autre et ainsi évoluer.

🔶 Tu es en présence de quelqu’un qui en sait beaucoup plus que toi sur un ou plusieurs sujets, ou qui fait preuve de compétences que tu rêverais d’avoir. Tu peux :

  • soit te dévaloriser et avoir honte de tes « faibles » compétences / connaissances
  • soit accepter que cette personne en sache plus que toi et profiter de l’occasion pour lui poser des questions et apprendre (donc progresser) grâce à elle

Comme dirait Christophe André :

Et si nous gardions notre énergie pour des actions plus importantes que la plainte ou l’agacement ?

Voici encore quelques exemples de ce qu’il vaut mieux apprendre à accepter dans monde qui nous entoure parce que nous n’avons pas le contrôle dessus. Accepter que les éléments de la colonne rouge sont comme ils sont et non comme je voudrais qu’ils soient.

Pour la colonne verte (ce sur quoi, au contraire, nous avons prise), il s’agit de prendre la responsabilité de ses propres paroles, pensées etc…. Accepter également de ne pas avoir forcément été parfait(e). Se servir de la « leçon de l’action » pour évoluer. Encore une fois, accepter pour changer sereinement.

D’ailleurs pour finir je vous propose une de ses chroniques intitulée L’acceptation 😊.

Idées pour la pratiquer

🔷 Lire et pratiquer les conseils au quotidien.

imparfaits libres et heureux pratiques de l'estime de soi christophe andré

Bien sur, encore et toujours ce fameux livre (duquel je me suis inspirée pour écrire cet article 😇): Imparfaits, libres et heureux de C. André. Je ne sais pas s’il est encore utile de te le présenter mais, si tu ne l’as pas déjà, je ne saurais que trop te conseiller de foncer t’en procurer un 😎. En tout cas tu pourras y lire tout plein de conseils, d’astuces et d’exemples sur l’acceptation.

🔷 Pratiquer régulièrement la méditation de pleine conscience.

Je t’invite à lire l’article Qu’est-ce que la méditation de pleine conscience et comment la pratiquer ? pour plus d’informations sur le sujet.
Sache toutefois que la méditation est plus qu’un état ponctuel. Elle invite à une manière d’être. Comment ? En présence à soi et à son environnement, dans l’acceptation et le non-jugement. Elle invite à observer attentivement et accepter les sons qui nous entourent (qu’ils soient agréables ou désagréables), les douleurs de notre corps, les émotions et pensées qui nous traversent, etc…
C’est un excellent exercice pour pratiquer l’acceptation 👌.


Si cet article t’a plu, partage-le sur Pinterest ! Merci 😘

Il te suffit de passer ta souris au dessus de l’image et de cliquer sur le logo Pinterest 👍.

« Sharing is caring » 😉

Tu n’as pas pinterest ? Partage-le quand même où tu veux, tu as l’embarras du choix parmi les logos verts 😅.

  • 315
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.