Tu sais, ces petites claques verbales au quotidien qui cinglent gentiment ton cœur si sensible. Toutes ces remarques assassines de ceux qui ne se rendent pas compte de la portée de leurs mots. Comme autant de coups de couteau portés à l’estime de soi.

Pourquoi tu le prends comme ça?
Pourquoi tu te mets dans cet état pour ça ? Pourquoi tu te mets dans ces états là ? Pourquoi tu en fais tout un drame ?
Arrête de te prendre la tête. Avec toi, tout est toujours compliqué, rien ne se passe jamais normalement ! Tu gâches toujours tout !
Tu réfléchis trop. Tu dois être fatigué le soir à te poser toutes ces questions !
Calme toi. Laisse tomber.
Il n’y a pas de raison de pleurer. Tu pleures pour rien. Ce sont les bébé qui pleurent.
Tu es trop sensible. Il faut t’endurcir. Tu vis au monde des bisounours.

Tu as déjà entendu ces remarques ? Ça fait mal hein ?

Le pourquoi du comment

Ça fait mal lorsqu’en fait on « entend » (à travers les paroles de l’autre): « tu dysfonctionnes, tu n’es pas assez bien, tu es faible, tu en fais trop, ton comportement est inadapté, tu n’es pas à la hauteur, tu es moins bien que les autres, tu n’es pas normal, etc…. » .

Et si il était plus juste d’entendre (à travers les paroles de l’autre): « JE ne comprends pas ta réaction » .

Après tout comment une personne beaucoup moins sensible que soi pourrait naturellement comprendre nos réactions ? concevoir nos ressentis ? Ces personnes n’ont accès qu’à la partie émergée de l’iceberg. Ils ne voient pas la partie immergée avec toutes les émotions ultra-intenses et les pensées qui partent dans tous les sens.

T’est-il déjà arrivé de ne pas comprendre les « lubies », fixettes ou autres comportements de quelqu’un ? De te permettre quelques remarques qui le montrent ?
Je pense que c’est pareil pour ceux qui sont beaucoup moins sensibles que nous… Parfois ces personnes manquent d’empathie et/ou d’ouverture d’esprit / volonté de compréhension. Alors elles rejettent nos comportements qui « dénotent » un peu trop à leur goût (voir leur paraissent inconcevables).

Beaucoup de remarques « peu agréables » ne sont peut-être finalement que le reflet du manque de compréhension / acceptation des autres / du monde.

N’oublions pas également que ceux qui n’acceptent pas que les autres puissent pleurer (ou autre) ne se l’autorisent généralement pas non plus. Le niveau d’exigence qu’on a de manière générale envers les autres est bien souvent le reflet de celui que l’on a pour soi. Ils ne font pas l’effort de te comprendre ? Dis-toi que c’est sûrement pareil envers eux-mêmes !

Je ne dis pas que l’hypersensibilité doit « tout excuser ». Ni que « ceux qui sont moins sensibles sont des méchants qui ne comprennent rien ». Non, simplement que la plupart du temps une critique / reproche / jugement en dit plus sur la personne qui l’émet, que sur celle envers qui il est émis.

Lire aussi : comment se libérer du regard des autres ?

Lire aussi : remettre le regard de l’autre à sa juste place

Gratitude

N’oublions pas non plus que nous hypersensibles sommes parfois des mystères pour nous-mêmes, alors vous imaginez pour les autres ??? 😉

Et puis bien sûr dans le lots des personnes beaucoup moins sensibles, il y a tous ceux qui ne comprennent pas toujours mais qui nous acceptent tels que nous sommes.🤗🌸
Avec le temps ils finissent par nous connaître. Ils nous acceptent tels que nous sommes, même si ils ne nous comprennent pas toujours. D’ailleurs cette incompréhension est parfois réciproque !

Je pense que c’est important de se souvenir aussi de ces personnes. Faire cet effort me semble essentiel. Car notre esprit a bien souvent tendance à plus se concentrer sur le négatif. En l’occurrence sur les personnes les plus désagréables.

Faisons donc l’effort de concentrer aussi notre attention sur ces personnes bienveillantes. Toutes celles qui font de leur mieux pour ne pas blesser les âmes les plus sensibles. Tout ceux qui essaient de comprendre, qui écoutent avec empathie, qui font des efforts. Et ces efforts comptent beaucoup !

Il faut bien le dire, les hypersensibles sont en infériorité numérique (environ 20% de la population). Par conséquent ils peuvent avoir parfois l’impression que c’est « toujours à eux de s’adapter » au fonctionnement moins sensible de la société. Eh oui parce qu’à votre avis qui a mis en place et perpétué les règles actuelles de la société ? D’autant que la sensibilité n’y a pas toujours eu la part belle…

Alors à toutes ces personnes attentionnées qui adoucissent nos journée, j’ai aujourd’hui envie de dire MERCI pour vos efforts et votre bienveillance.

N’oublions pas non plus les remarques constructives (même sur l’hypersensibilité, oui oui). Merci à elles, quand bien même elles ne sont pas toujours agréables à entendre, de nous aider à avancer. Et c’est aussi un bon réflexe de commencer par se demander si la remarque est constructive avant de « monter au créneau ».

Lire aussi : quels bénéfices à la gratitude ?

Le mot de la fin

Et à toutes les personnes très sensibles qui souffrent du décalage, je veux leur dire ceci. « Si vous devez vous remettre en question (ça reste utile pour progresser et donc moins souffrir), faites-le avec beaucoup de bienveillance. Vous n’êtes pas défaillants ou autre. Juste différents et pas toujours compris. Mais quoi qu’il arrive votre valeur (comme celle de tout un chacun) est inestimable. Peu importe ce qu’on vous dit !  » .

Et puis qu’on se le dise, si et quand ça arrive, c’est OK de « merder » (ça arrive à tout le monde). Et c’est OK qu’on nous le reproche / fasse des remarques. Ça ne remet en question ni notre valeur ni notre place. Ça ne veut pas dire que nous sommes nuls ou de mauvaises personnes. Juste humains avec nos failles, nos ratés, nos erreurs de parcours. À nous de voir si nous acceptons de laisser nos erreurs nous paralyser ? Ou si nous désirons les utiliser pour nous encourager à faire mieux (nous ajuster constamment / ajuster le cap).

Pour aller plus loin

Si ta forte sensibilité est pour toi un fardeau à porter chaque jour alors je t’invite à visionner ma conférence : Conte pour hypersensible : comment faire de son hypersensibilité une force ?

Au programme :

  • Pourquoi tu n’arrives pas à apaiser tes pensées et émotions (malgré toute ta bonne volonté)
  • Les 5 règles d’or des hypersensibles qui sont sereins, confiants et affirmés
  • Les erreurs systématiques que commettent les hypersensibles qui veulent se sentir à leur place auprès des autres

>>> Je visionne la conférence

Chaleureusement 🌸

Lauren

Si tu as aimé, merci de partager sur ton réseau social préféré !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.