Qu’il exprime l’amitié, l’affection, l’amour, la fraternité ou la sympathie le câlin fait du bien à tous, petits et grands. C’est une forme de communication non verbale qui peut indiquer le soutien, le confort ou la consolation. Notamment lorsque les mots ne suffisent plus. Il semblerait même que les câlins existaient déjà avant le 1er millénaire. Comme quoi …. Bon et puis n’oublions pas qu’il a sa journée internationale à lui : le 21 janvier (inventée aux USA en 1986).

La câlin, c’est bon pour la santé !

Les câlins ne sont pas seulement délicieux, ils sont nécessaires.

Kathleen Keating 

Mais pourquoi sont-ils nécessaires ?

En plus d’être bon pour le moral, le câlin serait même bénéfique pour la santé.

Des études ont en effet montré qu’il augmente le niveau d’ocytocine et réduit la pression artérielle.

L’ocytocine jour un rôle dans la confiance, l’empathie, la générosité, la sexualité, et possiblement aussi dans l’anxiété. On la surnomme l’hormone du plaisir ou hormone du bonheur.

Source

Lire aussi : 9 moyens de réguler son stress

Le contact humain avec de la tendresse permet d’abaisser nettement le stress et de se détendre, grâce à la production d’endorphines en grande quantité. Un câlin vaut largement tous les médicaments légers pour lutter contre le stress au quotidien

Gérard Leleu, médecin, psychothérapeute et sexologue

Alors, le câlin aiderait-il à vivre heureux et en bonne santé ? Dans le doute, autant ne pas s’en priver.

D’ailleurs la journée internationale du câlin est en hiver, période de l’année qui peut être déprimante pour un certain nombre d’entre nous, coïncidence ? Après tout le câlin peut peut-être pallier au manque de lumière de cette saison qui joue sur notre humeur…

Le câlin pour apaiser les tensions

Qu’on soit triste ou en colère, le câlin est un outil très pratique pour apaiser les émotions. Tout le monde connaît le cliché de l’homme qui embrasse sa compagne pour la faire cesser de parler, notamment lorsqu’elle est énervée. Le câlin marche aussi, et même très bien !

D’ailleurs c’est bien plus efficace que le fameux « calme-toi » qui a plutôt tendance à énerver encore plus….

Pour se réconcilier aussi lorsque les mots viennent à manquer. Parfois on ne sait même plus comment le conflit a commencé, qui a dit ou fait quoi, qui est coupable ou non. Simplement qu’on est fatigué d’argumenter, prêt à lâcher prise et à se réconcilier en se montrant notre affection.

Las de chercher les mots, on peut alors opter pour un câlin dont la signification est suffisamment puissante et explicite.

Une arme contre la solitude

Pas besoin d’être en couple pour se faire des câlins. Que ce soit avec un ami, une connaissance ou un inconnu, le contact aura aussi de très beaux bénéfices. Les endorphines arriveront, peu importe avec qui on fait un câlin. On peut même parfois se sentir « rassasié de tendresse pour un moment ». Histoire de mieux supporter ensuite la solitude.

On a bien sûr tous des besoins différents et les moins tactiles d’entre nous ne seront pas forcément d’accord. Mais si tu aimes les câlins et que tu vis seule.e, alors ils pourront aider à « remplit le vide émotionnel », que tu ressens peut-être parfois.

Et l’auto-câlin, on en parle ?

Tout comme l’auto-massage peut être un rituel pour prendre soin de soi, l’auto-câlin permet de se donner également de l’attention et de l’affection à soi-même. Ainsi qu’un peu de réconfort.

L’amour de soi est une composante essentielle de l’estime de soi. Pour la booster rien de tel que de prendre soin de soi. Et l’auto-câlin en est un moyen à ne pas négliger. Plutôt pratique en plus, par exemple pour un célibataire en période de confinement.

Lire aussi : Qu’est-ce que l’estime de soi ?

Alors je ne dis bien sûr pas que ça remplace un câlin avec un autre humain. Simplement que ça a aussi son importance.

Pourquoi pas également l’associer avec des affirmations telles que « je t’aime, je suis fier.e de toi, tu es quelqu’un de bien, tu as une valeur inestimable, je crois en toi, etc…. » qu’on se dit à soi-même.

Idées lectures

câlin

Le petit livre des gros câlins de Kathleen Keating, une américaine qui exerce dans le domaine de la psychologie.
Un livre pour « réapprendre à se parler avec les mains ».

câlin sensuel

Le nouveau traité des caresses: Mieux connaître la géographie sensuelle de son corps pour l’aspect plus sensuel du câlin.

Si cet article sur le câlin t’a plu, épingle-le sur Pinterest !

Il te suffit de passer ta souris au dessus de l’image et de cliquer sur le logo Pinterest.
Comme cela tu pourras y revenir facilement ! « Sharing is caring » 😘

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.